Get Firefox! Viewable with any browser! Valid HTML 4.01! Valid CSS! OpenOffice.org
Text size: 

Lecteur MP3/WMA/OGG Koolsteel de MemUp

Ce que j'ai apprécié, ce qui était moins bon et pourquoi je l'ai choisi.

A noter que ce dispositif a cessé de fonctionner en février 2007, soit 16 mois après son achat.

Document original en anglais


MemUp Koolsteel Le Koolsteel de MemUp est principalement un lecteur audio numérique avec quelques gadgets. Il peut jouer des fichiers MP3, WMA et OGG et peut enregistrer en MP3 avec une qualité de 64Kbps à 160Kbps à partir de son micro (mono), de son entrée ligne sous la forme d'une prise femelle 3,5mm stéréo, ou alors à partir du récepteur radio FM intégré. Il existe en deux versions : 256Mo et 512Mo.

Si je me suis mis à la recherche d'un produit comme celui-ci, c'était pour m'aider avec une habitude que j'ai prise dernièrement d'extraire les pistes audio de mes CD, de les compresser en OGG et de les sauvegarder dans diverses "compil's" sur mes cartes CompactFlash 64Mo que je change en fonction de mes goûts et envies du moment.

Le côté pratique du stockage d'une heure de musique dans un dispositif de la taille d'un chocolat noir servi avec le café au restaurant est indéniable, mais il est vite anéanti par la nécessité de trimballer le PC pour relire la carte… Je voulais donc un dispositif qui me permettrait de m'affranchir de l'ordinateur pour la relecture au moins (on en a toujours besoin pour transférer les fichiers vers/depuis le Koolsteel et pour le charger).

J'avais quatre exigences qui devaient être satisfaites pour que je considère l'achat d'un produit :

  1. Taille : D'accord, trouver quelque chose qui soit plus petit que l'ordinateur de bureau ou même que le PC portable pour écouter sa musique n'est pas très dur, mais je voulais quelque chose qui soit assez léger pour passer inaperçu et assez petit pour rentrer dans la poche.
  2. Autonomie : Je ne voulais pas avoir à m'arrêter pour charger/remplacer la batterie toute les 30 secondes. Au contraire, je voulais au moins 8 ou 10 heures d'autonomie et je voulais aussi que l'appareil puisse stocker au moins 4 heures de musique.
  3. Prix : La baisse du prix de la technologie moderne (et, accessoirement, le fait que je n'ai pas un train de vie particulièrement opulent) fait que je me suis imposé un plafond de 100 €.
  4. Compatibilité : C'était peut-être le critère le plus important. Je voulais un appareil capable de relire des fichiers audio enregistrés au format Libre ogg/vorbis, et je voulais qu'il puisse se connecter à mes PC sans nécessiter de driver spécifique.

Le Koolsteel répond à toutes mes exigences. Il fait environ 7cm dans sa dimension la plus grande − vous pourrez vous faire une idée des autres dimensions en regardant la photo ci-dessus. Il tient dans la paume de la main et il rentre dans une poche sans problème. Il aurait peut-être été un peu plus pratique de le concevoir plus plat et plus large mais on ne peut pas tout avoir, et je suis probablement en train de chercher la bête noire ici. Je vais pourtant lui enlever un demi-point pour sa forme qui, à mon avis, manque un petit peu de finesse. Il en obtient donc 4,5 sur 5.

TAILLE ET FORME

D'après le fabricant, l'autonomie du Koolsteel sur une batterie chargée à 100% est de 30 heures. La charge complète dure de 2 à 3 heures. L'appareil renferme une batterie lithium-polymère d'une capacité de 760mAh, ce qui rend inutile le remplacement périodique de piles. Par contre, si jamais la batterie est à plat et si vous ne vous trouvez pas à proximité d'un port USB, vous devrez vous passer de musique. Les fichiers OGG d'une qualité raisonnable pèsent un peu moins d'un mégaoctet par minute d'audio. La version 256Mo du Koolsteel que j'ai acheté peut donc contenir environ 4h30 de musique, voire même 6 à 7 heures si je choisis une qualité de codage inférieure. C'est parfait par rapport à mes besoins même si d'autres trouveraient la capacité un peu faible. Je donnerais donc 5 points sur 5 au Koolsteel si j'avais trouvé un moyen autre que de le brancher sur l'ordinateur pour connaître la capacité restante. Encore un demi-point de perdu ici.

CAPACITÉ ET AUTONOMIE

Le prix de cet article chez CDiscount était 102,38 €, mais j'ai aussi reçu un bon d'achat de 15,00 € contre des achats futurs (que j'ai l'intention de faire), ce qui ramène le prix effectif à 87,38 €. Si on y ajoute les 4,90 € que j'ai payés en supplément pour la livraison en Chronopost, le prix final que j'ai payé était de 92,28 €. Certes, on peut trouver moins cher, mais on peut être assez sûr que le produit ne lira pas les fichiers ogg/vorbis et qu'il aura besoin de drivers pour fonctionner sur l'ordinateur. J'en ai même vu un qui exigeait Windows XP… Etant donnée la spécificité de mes demandes, je suis satisfait du prix du Koolsteel.

PRIX

Comme je l'ai déjà dit, ce dispositif peut relire des fichiers MP3, WMA et OGG. Les formats MP3 et WMA ne m'intéressent pas du tout car ils sont des formats propriétaires sources de problèmes de royalties et de brevets. Le format OGG est entièrement Libre du point de vue de son implémentation dans des logiciels et de celui de l'utilisateur final. De plus, les fichiers OGG sont plus petits que les fichiers MP3 à qualité d'écoute égale, ou alors ils procurent une qualité d'écoute supérieure à taille égale. Je ne connais pas les qualités comparatives des fichiers WMA car jusqu'ici je n'ai jamais eu de système capable de les lire (je n'utilise ni Windows ni Windows Media Player). Le Koolsteel gère aussi bien les fichiers à flux constant qu'à flux variable, et arrive même à relire les fichiers en dehors de la plage publiée de 64Kbps à 600Kbps − quelques uns des fichiers que j'ai stockés dans le Koolsteel étaient de la simple parole (un cours de Hollandais pour tout dire) que j'ai convertie en mono et ré-échantillonnée en 22,05KHz avant de la coder en basse qualité pour finir avec des fichiers à 30Kbps environ.

COMPATIBILITÉ AUDIO NUMÉRIQUE

Du point de vue de la connexion à un ordinateur, le Koolsteel est conforme à la norme usb-storage et se comporte donc exactement comme un disque dur amovible dès qu'il est branché sur un port USB (il fait d'ailleurs office de clé USB 256Mo ou 512Mo selon la version). Il est compatible USB 1.1 et 2.0. Cette conformité avec des standards connus fait que le Koolsteel peut fonctionner sur n'importe quelle machine avec un système USB pris correctement en charge sans avoir besoin de pilote spécifique.

COMPATIBILITÉ MATÉRIELLE

La qualité d'écoute dépend de plusieurs facteurs, entre autres la qualité de codage du fichier et celle de l'écouteur ou du casque utilisé. Mais en écoutant un fichier dont on peut être sûr qu'il a été codé avec une bonne qualité, et en le faisant avec un casque aussi de bonne qualité, on peut se faire une idée de la qualité des algorithmes de décodage du dispositif, et aussi de la qualité de l'amplification embarquée. Le Koolsteel se défend plutôt bien dans ce domaine. Le son produit est d'une qualité parfaitement acceptable sauf dans quelques cas rares où une distorsion passagère se fait entendre (mais pas si on écoute le même fichier sur l'ordinateur avec, par exemple, ogg123). L'égaliseur fonctionne bien aussi mais les autres algorithmes de post-traitement tels que le SRS Tru-Bass ou le WOW ne valent pas un clou à mon avis.

Les amateurs de musique "live" seront déçus par le Koolsteel. En effet, il insère un bref silence entre les pistes et vous n'aurez pas la continuité habituelle que vous auriez en écoutant une K7 ou un CD.

Les écouteurs fournis avec le Koolsteel sont des petits écouteurs que l'on doit se coincer dans l'oreille en priant qu'ils ne tomberont pas quand on commencera à transpirer. La qualité de restitution de l'audio est certes très bonne mais ils sont un peu trop gros pour mes oreilles et même ils me font mal en cas d'utilisation prolongée. J'ai acheté un mini-casque en plus quelques jours plus tard. Pas plus de 3 points ici.

QUALITÉ AUDIO ET ÉCOUTEURS

La facilité d'utilisation du Koolsteel est un domain ou MemUp pourrait vraiment faire mieux. Je ne suis pas complètement idiot lorsq'il s'agit de technologie mais j'avais vraiment besoin de la notice d'utilisation pour trouver comment faire marcher le Koolsteel. Son utilisation est très loin d'être intuitive. Aucune notice imprimée n'est fournie, il faut la chercher sur le CD-ROM. Une fois que vous l'avez trouvée, gardez à l'esprit que les langues n'ont jamais été le point fort des Français (MemUp est une société française) si vous voulez lire le manuel dans votre langue maternelle. Il se trouve que ma langue maternelle est l'anglais, mais la qualité de la traduction du manuel en anglais est telle que j'ai décidé de lire le manuel en français. Je le comprenais mieux…

L'affichage OLED à deux couleurs est d'une bonne définition mais malheureusement trop petit. C'est un détail que MemUp ne pourra pas changer à moins de faire le Koolsteel plus plat et plus large comme suggéré plus haut… Cet affichage devient illisible s'il y a trop de lumière ambiante. Le simple fait d'être à l'extérieur suffit pour dépasser le seuil de lumière tolérable.

Les fonctions habituelles de répétition et de lecture aléatoire sont présentes mais les listes de lecture ("playlists") sont très mal gérées. D'abord, on ne peut pas fournir un ficher .m3u ou .pls contenant une playlist, il faut utiliser l'interface fournie pour sélectionner des pistes ou des dossiers de pistes à jouer. La playlist se fait altérer de façon imprévisible si on ajoute des fichiers dans la mémoire ou si on en supprime, même si les fichiers supprimés ne faisaient pas partie de la playlist. Pas plus de 2 points ici.

INTERFACE UTILISATEUR

Le Koolsteel est livré avec les accessoires suivants :

Le câble pour l'entrée ligne est inutilisable. D'abord il est trop court. Ensuite, la plupart des appareils audio ont une sortie ligne sous la forme de deux prises RCA, pas une prise 3,5mm. Le câble a donc la mauvaise connectique d'un côté. Sinon, les contacts plaqués or sont sympas…

La dragonne est conçue de toute évidence pour porter le Koolsteel autour du cou. C'est pratique si on n'a pas de poches, mais c'est le parcours du combattant pour attacher cette dragonne au Koolsteel. Il faut l'attacher en ayant déconnecté les écouteurs et l'entrée ligne, et elle est faite d'un fil gainé de plastique, ce qui la rend un peu trop raide pour l'enfiler dans la petite boucle au bout.

Le cédérom fourni contient le logiciel nécessaire à la mise à jour du firmware (logiciel embarqué) du Koolsteel, le driver pour Windows 98 (qui ne sait pas gérer l'usb-storage autrement), les fiches descriptives de pratiquement tous les produits vendus par MemUp (au cas où vous aviez envie d'acheter la gamme complète) et un mini site web qui sert de manuel d'utilisation. Le tout en français, anglais, italien, espagnol et allemand.

Les intentions étaient bonnes mais c'est plutôt raté pour le câble audio et la dragonne. 3 points sur 5 pour les accessoires.

ACCESSOIRES

Le récepteur FM intégré reçoit dans la plage étendue de fréquences 76-108MHz. Il détecte automatiquement les émissions en stéréo et il peut mémoriser jusqu'à 20 stations préréglées. Il est aussi possible d'enregistrer une émission radio en MP3 avec une qualité allant de 64Kbps à 160Kbps. La réception FM chez moi n'est pas particulièrement bonne (et il n'y a rien qui vaut la peine d'être écouté de toutes façons) mais les quelques tests que j'ai faits étaient assez convaincants. Le récepteur fonctionne assez bien, avec toutefois une sensibilité peut-être un peu faible. 4 points sur 5.

RÉCEPTEUR FM

Le Koolsteel est capable d'enregistrer de l'audio en provenance de la radio FM, de son micro (mono) intégré ou de l'entrée ligne. La sélection de l'entrée est automatique − si vous écoutez la radio c'est la radio qui sera enregistrée, sinon c'est l'entrée ligne qui sera enregistrée s'il y a quelque chose de branché, autrement c'est le micro qui sera enregistré. Le seul format d'enregistrement disponible est le MP3 (le format OGG aurait été sympa) et la qualité d'enregistrement peut s'échelonner entre 64Kbps (plutôt mauvais) et 160Kbps (pas mal du tout.

Le micro est d'une qualité assez mauvaise, avec un niveau étonnant de bruit de fond étant donné que l'appareil ne contient aucun moteur électrique susceptible d'introduire des pics dans la tension d'alimentation ni aucune pièce mobile pouvant produire des vibrations. La qualité d'enregistrement des émissions radio est assez bonne pour que l'oreille ne puisse pas distinguer entre l'émission en direct et l'émission enregistrée à condition de régler la qualité d'enregistrement assez haut (128Kbps ou plus). La qualité d'enregistrement de l'entrée ligne est bonne à condition de régler le gain correctement (il n'y a pas de contrôle automatique de gain pour venir détruire l'enveloppe). Si le gain est trop fort, ce qui donnera un enregistrement avec de la distorsion, le Koolsteel PLANTERA. C'est très certainement pour cette raison qu'un bouton "Reset" est fourni. En cas d'utilisation de ce bouton "Reset" vous perdrez probablement l'enregistrement que vous étiez en train de faire, mais vos réglages et préférences seront préservés.

En bref, le Koolsteel peut servir de dictaphone, voire même de dispositif discret pour espionner dans une pièce. Il peut aussi servir à faire des enregistrements très corrects d'émissions radio. Par contre, il n'est pas pratique du tout pour enregistrer depuis l'entrée ligne. Ne cherchez même pas. 3 points sur 5 pour l'enregistrement.

ENREGISTREMENT

Le Koolsteel se connecte au port USB de l'ordinateur. Cette connexion permet d'une part l'échange de données entre l'ordinateur et le Koolsteel, et d'autre part de recharger la batterie de ce dernier. Un cycle de charge complète dure entre 2 et 3 heures et suffit pour alimenter l'appareil pendant 30 heures d'après les dires du fabricant.

En glissant latéralement un panneau à l'arrière du Koolsteel, on expose une prise USB rétractable qui se vérouille en place lorsque le panneau à l'arriére est déployé complètement. Le Koolsteel peut alors se brancher tel quel dans le port USB s'il est accessible, ou alors on peut insérer la rallonge USB fournie (1m de long).

Je trouve génial l'idée de brancher le Koolsteel comme une clé USB, et son poids plume fait qu'il n'y a pas trop de stress mécanique sur la "langue". Le câble fourni est indispensable si les ports USB de l'ordinateur sont inaccessibles (unité central par terre ou contre le mur, par exemple). Pas moins de 5 points sur 5.

CONNECTIQUE PC

Il y a aussi quelques gadgets dans le firmware du Koolsteel mais je ne me vois pas en train de m'en servir tous les jours. Ils ne contribueront pas à la note globale de cet appareil :


Si on fait le total des points, le Koolsteel en a remporté 44 sur un total possible de 55. La note globale est donc de 4 sur 5.

NOTE GLOBALE

Voici la page concernant le Koolsteel sur le site web du constructeur :
http://www.memup.com/prod/notice/fr/fr_koolsteel/index.html

NAVIGATION:
>> /misc/koolsteel
>> /misc
>> /

Powered by Apache on Slackware Linux
Powered by Apache / Slackware Linux

Last update: 20-MAY-2014 13:49:10 UTC
This page has been served 7084 times since 05-AUG-2005